Actualité

Perspectives

A la rencontre de Thomas Rothlisberger

11 mars 2020administrateur

Lors de la prochaine assemblée générale de Perspectives, ses membres seront amenés à voter pour deux nouveaux candidats au conseil de l’union. Nathalie Klopfenstein et Timothée Rothlisberger, membres respectifs des Églises du Télégraphe à Paris et de Saint-Etienne, acceptent ainsi de se mettre au service de du bon fonctionnement de l’union. Faisons connaissance…

Pourrais-tu nous partager ton parcours de vie ?

Je m’appelle Thomas Rothlisberger, je suis marié à Laurence et fier papa de quatre filles.

Après cinq  années de pratique dans l’enseignement public  en Suisse, d’où je suis originaire, je me suis formé à l’Institut Biblique et Missionnaire d’Emmaüs. J’y ai appris la langue française, j’y ai rencontré Laurence, mon épouse et j’ai reçu la conviction de servir Dieu dans un ministère à plein temps. Après notre mariage nous nous sommes orientés vers la France pour travailler dans le domaine d’implantation d’Églises.

Par la grâce de Dieu, nous avons pu voir naître une Église dans la Loire. Celle-ci jouit aujourd’hui d’un beau rayonnement, notamment à travers son engagement socio-culturel. Après cette expérience, j’ai eu la chance de faire un master en missiologie en implantation d’Églises  à la Faculté évangélique de Vaux-sur-Seine.

Aujourd’hui, nous poursuivons notre travail à Saint-Etienne où nous rêvons en tant que petite équipe, de voir naître dans tous les quartiers et segments de la société un réseau de communautés simples et missionnelles qui se multiplient. Elles sont interconnectées entre elles par une même vision et appelées à former une Église qui partage ses ressources.

Pourquoi ton engagement à Perspectives ?

Perspectives propose un terreau fertile à une réflexion et à une pratique missionnaire concernant des Églises en phase avec notre monde post-chrétien. Le souci de cette pertinence culturelle, relié à une saine théologie biblique de la mission permet de voir naître un foisonnement de projets d’implantations. La créativité et l’expérimentation y sont encouragés.

« Être généreux pour le royaume », qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

La générosité pour le Royaume est liée fortement à une vision d’expansion. Elle ne se focalise pas prioritairement sur des réunions et des programmes. Une Église généreuse pour le Royaume libère ses ressources et elle aide ses membres à développer une forte conscience d’être Église au quotidien. Une telle Église cherche le bien pour son quartier. Les chrétiens sont envoyés jour après jour pour bénir leur entourage. C’est une Église qui ne garde pas son sel dans la salière mis qui l’envoie dans la soupe d’un monde en désespoir. Une générosité pour le Royaume est liée avant tout à l’amour du prochain et au don de soi.

Auriez-vous un encouragement à donner aux autres membres de Perspectives ?

Notre monde en perte de valeurs et de sens à fortement besoin d’être impacte par le message transcendant et transformateur de l’Évangile. La déconstruction du christianisme nous oblige à revoir nos paradigmes. Et je crois que cela est une chance à saisir. Cela nous oblige à vivre notre foi en Jésus Christ de façon plus authentique. C’est dans un tel contexte de plus en plus hostile que l’Évanglile peut retrouver sa force initiale, subversive et transformatrice. Je crois que c’est dans un tel contexte que nous pouvons réellement nous attendre à voir naître un véritable mouvement de multiplication de disciples et de communautés.

Partager l'article :

Perspectives